Assemblage de Patience 2010

Assemblage de Patience 2010  dans La vie au Clos Romain averre-281x300

Cela fait un moment que vous me demandez comment se passent nos assemblages …

Jusqu’à présent, nous les faisions au laboratoire avec lequel nous travaillions, en compagnie de notre œnologue, ce qui avait l’ avantage d’être dans un lieu neutre, où souvent nous appréhendions nos vins totalement différemment. Le second avantage était bien sûr de bénéficier d’un regard extérieur, neutre et expérimenté.

Malgré cela, j’ai eu envie, dans la continuité de ma démarche d’un vin plus personnel, plus intime, de changer de façon de faire et de faire désormais nos assemblages nous mêmes, à la maison.

Mais si cela va vraiment de soi pour le millésime 2011, que nous avons vinifiés sans œnologue conseil, c’est beaucoup plus difficile pour moi pour le 2010, que je n’ai pas vinifié puisque j’étais en congé maternité.

Un assemblage, c’est comme un rendez-vous à ne pas manquer … Tellement de travail qui se joue en quelques gestes ; le travail de toute une année méticuleuse à la vigne, puis d’environ un mois de vinification soigneuse, puis d’un an d’élevage, un peu plus dans le cas de Patience.

Justement, l’assemblage, après un élevage un peu long, c’est comme des retrouvailles avec quelqu’un qu’on n’a pas vu depuis un moment. Va t-il avoir changé ? Comment va t-il se comporter ?

avin-2-300x234 dans La vie au Clos Romain

En cela, j’ai toujours trouvé un caractère très intime à l’assemblage, comme un dialogue entre le vin et le vigneron, et c’est pour ça que je suis plus à l’aise chez moi.

J’espère que le résultat sera à la hauteur de mes espoirs …

 

abui-300x278

En tous cas, le faire à la maison permet de prendre plus son temps, aucun regard à la montre, on peut regoûter, réfléchir, faire des pauses, y revenir, changer l’assemblage de 5 %, recommencer, douter, réessayer, changer de 10 %, regoûter, discuter …

Comme le montre le début de cette feuille, où chacun notait ses impressions, Romain et moi sommes rarement d’accord en dégustation, mais c’est cela que j’aime, car justement c’est très constructif !

 

abb-300x142

Finalement, en dégustant d’abord chaque barrique, en notant dans le détail les impressions de chacune, les défauts et les qualités, et en sachant où on veut aller, c’est moins difficile que je ne l’aurais cru.

avers-300x179

 

Nous avons assez rapidement eu l’idée du pourcentage à accorder à chacune, et, au bout de quelques essais, Patience 2010 nous est apparu. J’ai senti à un moment, comme un équilibre juste.

 

apati-300x224

Le hic, c’est évidemment que ce « juste équilibre » m’est apparu à un instant T.

A une certaine heure. A une certaine température.

Demain, qu’en sera t-il ? J’espère qu’il me plaira encore autant …

J’espère surtout qu’il vous plaira comme il nous a plu ce soir.

Syrah, grenache, carignan, cinsault. Plutôt corsé, mais rond, fruité, mais tannique, équilibré, encore un peu jeune, un vin de garde, soutenu, discrètement vanillé, plutôt cerise, mais une cerise fraîche, croquante …

avin-300x291

A suivre …

 

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Découvrez le scrapbooking à... |
Doris |
VAR SALSA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de rap marocain
| ski , rando , photos haute ...
| piloumoi