olivesdansbache.jpg

Tandis que nous continuons la récolte de nos olives (cela se confirme : encore une grosse récolte cette année ! qui va nécessiter ma présence tous les jours ! = retard certain dans la taille de la vigne… )  , j ai appris ce matin des choses plutot interessantes quant à l utilisation des olives !

Jusqu’à présent , on connait ceci :novembre09290.jpg

Les huiles bien sur, les olives de bouche, mais aussi les nombreux produits dérivés (savons, shampoings,crèmes en tous genres , l huile d olive a aussi envahi depuis quelques années l’univers des cosmétiques).

Mais j ai découvert ceci :

La piscine municipale de Cazorla est la première d’Espagne à être chauffée à l’aide de noyaux d’olives.
    L’utilisation de la biomasse est perçue comme un énorme bénéfice vis-à-vis de l’environnement et également comme une forte économie énergétique. De plus, dans une région telle que l’Andalousie, où les cultures d’oliviers sont très importantes, la possibilité d’obtenir du chauffage par les noyaux d’olives est un avantage considérable. De nombreuses manifestions sont réalisées pour mettre en valeur cette énergie.
    La piscine municipale de Cazorla fait partie de cette politique de communication. Elle est la première à être équipée d’un système de chauffage de l’eau et de l’air alimenté par des noyaux d’olives.
    La piscine, dotée d’une couverture télescopique permettant son usage été comme hiver, a vu cette installation mise en place par l’entreprise Hidroelectro de Cazorla SCA. Un chauffage conventionnel de 581 kW a été mis en place. La consommation de noyaux d’olives sur l’année fut de 140 tonnes.
    Pablo Teruel, responsable de Hidroelectro de Cazorla SCA, affirme que les consommations ont atteint 65% de la consommation totale (35% venant de l’énergie conventionnelle), avec une température ambiante de 30-31°C, pour 28-29°C dans l’eau.
    On réalise aussi de considérables économies: le coût horaire, dans le cas de gasoil tournant, est approximativement de 30 €, alors que dans le cas des noyaux d’olives, il dépasse à peine les 10 €.
    Le système d’épuration de l’eau, par hydrolyse, est également unique en son genre. Il est basé sur la non utilisation de chlore et de produit chimique, bien que les exigences de normes sanitaires imposent une petite utilisation de chlore.
Pour en savoir plus, contacts:
Pablo Teruel Bautista – Responsable de Hidroelectro – email : info@hidroelectro.com – Tel : +34 953 721 101, fax : +34 953 724 006
Source: Andalucia Investiga, 28/11/2006

Et ce n’est pas du tout :

Dorénavant ne jetez plus vos noyaux d’olive car ils pourraient bientôt fournir une réponse propre et verte à la production de chaleur et d’électricité grâce à la technologie développée par la start-up israélienne Genova. Cette entreprise, fondée en 2004, est basée à Karmiel. Dans un paysage verdoyant correspondant bien à la philosophie environnementale de Genova.
     « Avec l’inquiétude grandissante sur les ressources fossiles pour la génération d’électricité et les conséquences environnementales qu’engendre la combustion de charbon et de pétrole, pourquoi ne pas utiliser la biomasse de manière pratique » confie Dr Yuri Wladislawsky, ingénieur d’origine géorgienne, fondateur de Genova.
     La biomasse – ou déchet organique – est générée comme produit dérivé par la plupart des industries dans le monde, du type forestière ou agricole. La biomasse est généralement acheminée dans des décharges où elle pourrit ou est brulée; les deux transformations produisant du méthane, un gaz à effet de serre qui joue un rôle majeur dans le réchauffement climatique. 
Cependant le méthane, s’il est exploité correctement, peut devenir une source d’énergie non négligeable.
     Dr Wladislawsky s’intéresse particulièrement à la biomasse issue des presses d’olive couramment rencontrées au Moyen-Orient et notamment à la problématique du noyau qui rend l’exploitation plus difficile. Genova, en utilisant une technique innovante qu’elle préfère ne pas dévoiler, réussi à alimenter le processus de conversion de la biomasse en utilisant seulement 10% de l’électricité produite. A titre comparatif « notre processus est efficace à 90% tandis que nos concurrents sont à 50% uniquement » nous explique Yonat Granot le PDG de Genova.
     L’entreprise monte actuellement sa première usine pilote.
Source:
Israel21c 25/09/2007
Origine:
BE Israël numéro 60 (22/10/2007) – Ambassade de France en Israël / ADIT

Et encore ca :

Des olives électriques pour EDF ?

Avec le froid, la consommation électrique en France atteint ses records. Tous les moyens de produire de l’énergie sont donc bons à prendre, et s’ils sont écolo, tant mieux ! Depuis 2006, l’Espagne a lancé des centrales électriques qui marchent à l’olive.

1604074268_38b177cc802.1231407623.jpg

Tout est raconté dans le dernier numéro de Terra Economica. La récolte a lieu tout l’hiver. On retire les noyaux, qui seront vendus pour servir de combustibles pour les chaudières à bois. Après le pressage des olives, on obtient une pulpe appelée “orujo”. Séchée, son pouvoir calorifique devient plus élevé que le bois. Sa combustion fait élors tourner des grosses turbines électriques. Et voilà !

Une dizaine de centrales tourne comme ça, à l’olive, en Andalousie. Elles produisent de quoi assouvir la consommation de 250 000 foyers. C’est rentable, c’est écolo… et ça sent bon !

Preuve encore que la créativité énergétique ne se limite au nucélaire… (comme certains lobbys veulent le penser en France)

Incroyable ,non ?

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

L’actu du domaine

Quoi de neuf ici ? Plein de petites et grandes choses pour ce début d’hiver ! Dans le quotidien, la […]

Début des week end « formation aux énergies renouvelables »

  En octobre débuteront au Clos romain les week end « formation aux énergies renouvelables » .  Animés par un professionnel expérimenté, […]

Nos cuvées disponibles

Après les assemblages , les mises en bouteille et les vendanges, il est temps de faire le point sur les […]

Vendanges 2014 : un millésime tout en surprises …

On s’attendait à ce qu’il soit très précoce, il ne l’a pas été, je le craignais malade, il ne l’était […]

Les dernières nouvelles du domaine

Alors que des travaux à la cave reprennent (quand on commence … on ne sait jamais vraiment quand cela va […]

A propos des vinifications et élevages en amphore

  Deux reportages ont récemment bien illustré et raconté notre travail autour de PHIDIAS notre cuvée en amphore de terre […]

Fin des travaux dans notre cave

  Nous voici mi juin, et après des mois de travaux, passant par des phases plus ou moins spectaculaires – […]

Cure de cerises !

Une cure de cerises est  organisée du 06 au 09 juin au domaine, par Martine Calvet, naturopathe. Plus d’infos ici […]

Les Mardibios , espace convivial et chaleureux pour faire ses courses en bio et local !

  Pour la 2e année, Les Mardibios sont la, tous les mardis de 17h à 20h00 , rassemblant de plus […]

Un « tour de France à vélo pour expérimenter ensemble l’écologie au quotidien »

  Tous ceux qui ont travaillé de prêt ou de loin dans l’éducation à l’environnement connaissent sûrement ce visage : Maurice, […]

Marchés, foires , salons et autres rendez vous de l’été !

Voici une liste (non exhaustive) des marchés ou foires sur lesquelles vous trouverez l’huile d’olive et les vins du domaine […]

Découvrez le scrapbooking à... |
Doris |
VAR SALSA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de rap marocain
| ski , rando , photos haute ...
| piloumoi